vendredi 7 décembre 2012

Les Pierres Couchées : petit tour du côté des Alpes


Un petit tour dans les Alpes.

Après la Martinique,changement de latitude... et d'altitude !  Faisons maintenant un petit tour dans les Alpes.



Un passage rapide aux Saisies, petite station savoyarde de Beaufortain où Philippe se détend auprès de ses amis et arrive enfin à parler de la mort de sa femme.
Une belle station de ski familiale, avec une vue magnifique sur le Mont Blanc


Puis, allons à Grenoble. C'est là que Philippe accompagné du vicomte de Valorgue et du  policier Roger Fisher, vont partir à la quête de la croix de l'ange déchu qui contient l'âme du père du Bouti.

Commençons tout d'abord par une variation de paysages de montagnes vus depuis la ville.

La plus majestueuse d'abord : la chaîne de Belledonne. Elle offre chaque jour (du moins quand le temps le permet), des paysages somptueux, qui varient suivant l'heure du jour, la météo et la saison. On ne se lasse pas de l'admirer.

Belledonne à la fin de l'été
Lever de soleil en hiver
Un autre lever de soleil : digne d'un tableau impressionniste

Belledonne depuis les quais de l'Isère

La chaîne du Vercors peut, elle aussi, offrir quelques vues intéressantes :
Quand les nuages jouent avec la montagne (ou l'inverse ?)
Vercors : le Moucherotte sous la neige



Le Vercors : forteresse infranchissable



Le massif de la Chartreuse est moins haut et moins impressionnant. La forteresse de la Bastille y permettait de surveiller la ville des éventuels envahisseurs, et offre aux Grenoblois de charmantes possibilités de promenade dominicale, ou de jogging pour les plus sportifs.

Le massif de la Chartreuse vu depuis les quais de l'Isère au bas du téléphérique de la ville
Chartreuse : La montagne de la Bastille, son téléphérique et ses fortifications

Et pour finir, une petite vue sur le massif du Taillefer

Ici la montagne de 'La Morte', rebaptisée 'Alpe du grand Serre' pour ne pas faire fuir les touristes skieurs.
On distingue un aigle Napoléonien, fait d'arbres plantés en l'honneur de l'empereur Napoléon après sa traversée des Alpes au retour de l'île d'Elbe. Il y a un deuxième aigle plus à droite, mais, le temps ayant fait son œuvre, on ne le distingue plus très bien.



Comme vous avez pu le constater, la ville de Grenoble est entourée de 3 massifs, ce qui donne à la ville et ses environs, une forme de Y, appelé par tous les initiés l'Y grenoblois.
Pour finir pour aujourd'hui, voici donc une vue d'une partie de l'Y grenoblois prise depuis les pentes de la station de ski de Chamrousse .



Après cette galerie de paysages de montagne, nous irons la prochaine fois au cœur de l'action : l'église Saint-Laurent, et le jardin de ville où le pauvre Vicomte tombera sous les balles.

A très bientôt j'espère.

Retour au sommaire du parcours en image des héros des Pierres Couchées

Retour au sommaire du cadre de "Au Coeur du Solstice"

Toutes ces photographies sont sous copyright de Jacques Vandroux.
Vous pouvez les utiliser uniquement sous certaines conditions :
  • nous en demander l'autorisation et nous informer de leur usage qui doit rester légal
  • citer Jacques Vandroux et son blog
  • nous envoyer le lien vers les photos que vous utilisez, ou une copie de leur publication.

7 commentaires:

  1. Merci pour ce petit voyage ! J'ai vécu à Grenoble il y a 20 ans et j'en garde un très beau souvenir. :)

    Et où autre part en France, à partir d'une grande ville, peut-on aller skier à une grosse demi-heure de chez soi ?... et retourner travailler après ? :)

    RépondreSupprimer
  2. Il y a bien, Chambéry, Annecy, Gap, Albertville,... mais c'est un peu plus petit!
    On aurait pu se rencontrer alors... ;)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Ah oui ? J'y étais entre 1990 et 1992. :)

      Supprimer
    2. Oui, oui, je confirme, nous y étions aussi!

      Supprimer
  3. Bonjour et merci pour ces belles photos des Alpes
    si cher à mon coeur. Je suis originaire de Haute-Savoie
    vallée de Chamonix et me réjouit de découvrir "les Pierres
    Couchées" ; ceci grâce à Jean-Philippe T. qui vient de nous
    parler de votre expérience d'écrivains auto-publiés.
    Bonne continuation ; excellentes créations

    RépondreSupprimer
  4. Bien sympathique témoignage.... encourageant !
    Excellentes Fêtes et Année 2013 à Vous et Toutes
    vos Relations

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Merci Christine pour vos encouragements. Excellentes fêtes de fin d'année à vous aussi !

      Supprimer