mercredi 8 avril 2015

Un petit coup de fatigue : petit bilan

CC0 public Domain geralt pixabay
Voilà maintenant trois ans que nous nous sommes lancés avec enthousiasme dans la publication des livres de Jacques.

Trois années, où
  • J’ai lu un nombre incalculable d’articles sur l’autoédition.
  • J’ai ouvert et alimenté (avec l’aide de Jacques) un compte et une page Facebook.
  • J’ai créé et alimenté ce blog et ses deux excroissances anglaise et italienne, avec la rédaction de pas moins d’un article par semaine en moyenne, afin de vous faire partager notre expérience et vous faire découvrir les livres de Jacques.
  • J’ai écrit un petit guide de survie pour l’auteur débutant dans l’autoédition. D’ailleurs, n’hésitez pas à le lire, si ce n’est pas déjà fait !
  • J’ai répondu à de nombreuses sollicitations d’auteurs : des questions techniques, des avis sur des points divers, des demandes de lecture de leur manuscrit...
Et bien sûr, durant ces trois années, j’ai accompagné Jacques pour la publication de ses livres, ce qui m’a demandé, et continue à me demander un gros investissement en temps.
 
Bref, j’ai fait plein de choses, et ce fut un réel plaisir. Loin de moi l’idée de chercher à vous apitoyer. D’ailleurs, les nombreux échanges chaleureux que nous avons pu avoir au cours du Salon du Livre ont démontré que je n’ai pas perdu mon temps.

Toutefois, je dois avouer que ces derniers temps, cela devient un peu plus difficile.
Car à côté de cette sympathique aventure littéraire, j’ai également une vie professionnelle, et suite à un changement de poste il y a un peu plus d’un an, mon investissement professionnel a augmenté de manière significative. Sans parler de notre vie de famille...

J’avais déjà annoncé il y a quelque temps que je ne répondrais plus aux demandes de relectures de manuscrits. 
Ces dernières semaines, ma présence sur Facebook a été plutôt épisodique, cela va sans doute continuer. Heureusement, nous sommes deux sur ce compte, ce qui permet de le rendre vivant, même avec peu de temps chacun.

Et l’étape suivante ? C’est l’objet de ce court billet.
Depuis longtemps vous pouviez lire un billet hebdomadaire sur ce blog.
Eh bien ça va changer.

Rassurez-vous, je continuerai à vous donner des nouvelles, et à vous faire partager notre expérience éditoriale avec des articles, je l’espère, dignes d’intérêt (d’ailleurs, les prochains devraient vous plaire).
Simplement, ce sera un peu moins souvent, et de manière moins régulière.
Et pour ceux qui arrivent sur ce blog, n’hésitez pas à farfouiller dans les archives. Vous y trouverez très certainement des tas de choses intéressantes. D’ailleurs, il n’est pas impossible que je réactualise certains articles plus anciens, histoire d’en faire profiter quelques petits nouveaux sur ce blog.

Donc, non, bien sûr je n’arrête pas, je lève juste un peu le pied.

À bientôt pour de nouvelles aventures.
Jacques-Line Vandroux




mercredi 25 mars 2015

Salon du Livre 2015 vu par les Vandroux


Ça y est, nous sommes de retour dans nos montagnes, le Salon du Livre de Paris version 2015 est derrière nous.

Nous avons bien profité de cette deuxième participation à ce grand événement. Certes, ce fut fatigant, et le retour à la vie réelle l’a été tout autant, mais nous avons été ravis de rencontrer tant de monde.

Principalement des auteurs bien sûr, puisqu’il était question d’autoédition sur le stand d’Amazon qui nous a servi de camp de base, mais également l’équipe Amazon et ses nouveaux membres. Une équipe toujours aussi enthousiaste et sympathique qui n’a pas ménagé sa peine pour accueillir les visiteurs sur le stand.

Rencontre de divers acteurs de l’édition numérique sur les nombreux stands dédiés au sujet. 

Rencontre également côté Kobo/Fnac, j’en reparlerai plus loin.

Et le bouquet final fut la rencontre du troisième type dont je reparlerai également plus loin.

De nombreuses interviews, tables rondes et ateliers ont eu lieu sur le thème de l’autoédition. Le clou du spectacle étant, cette année encore, le speed dating : 5 min pour convaincre le jury que son livre vaut la peine d’être mis en avant sur Amazon. Au lieu des trois prix prévus initialement, 6 furent finalement décernés. 6 heureux, et environ 50 déçus. On les comprend ! 
Pas sûrs que, si nous avions dû nous plier à l’exercice, nous aurions gagné. Il y avait beaucoup d’ouvrages de qualité en concurrence.

Merci à Cyril Godefroy pour ce partage.

Petite rétrospective en images. 
Bien sûr, ceux qui préfèrent que je supprime leur photo n’ont qu’à me le dire, ce sera fait très vite.
Je n’ai malheureusement pas de photos de tous ceux que nous avons rencontrés ni de toute l’équipe d’Amazon. Et j’en suis désolée...

Et pour commencer, photo de groupe d’une partie des auteurs invités par KDP pour faire la promotion de l’autoédition.
de gauche à droite :
Cécile Chabot, l’épouse de Wendall Utroi, et Anne-Laure Vial, qui profite de ses derniers jours en tant que responsable KDP France.


Et on continue avec :
Une journaliste du journal « Comment ça marche », Jacques, Daniel Ichbiah, moi-même, Sophia Raymond une des gagnante du speed dating cuvée 2014, et son conjoint.

Avec Hélène Muzet, Alice Quinn et Aurélie Valognes 

Et encore Florian Lafani, éditeur chez Michel Lafon  et Enzo Bartoli

Vanessa Dufrat, accompagnée de Maura Atwater, membre de l’équipe Amazon Luxembourg, toujours souriante.

Avec Audrey Alwett scénariste de BD

Charlie Bregman, Camille Mofidi et Chris Simon

Avec Isabelle (ma première dédicace !!) et Fred

La manif des auteurs passe le long du stand d'Amazon: "Pas d'auteurs, pas de livres !"

Avec Eric Bergaglia, le nouveau responsable KDP France, et Elizabeth sutton.

 Avec Don Iksé... sans chapeau
 Avec Fred Roigoon, un des lauréats du speed dating pour son thriller "Ecce homo", et Patrick Ferrer

Eric Bergaglia, responsable KDP France, Clément Monjou, le tout nouvel éditeur français d'Amazon, et Marie-Pierre Sangouard, responsable Amazon des livres numériques.

Et l'équipe de tournage, sur le stand... et ailleurs

Avec Thibaut Delavaud


Les divers groupes du jury, très concentrés pendant qu'ils lisent des extraits des oeuvres qui leur ont été présentées.

Chaque jury désigne son ou ses gagnants, puis c'est la délibération finale.
Alice supplie qu'on repêche son poulain et qu'on attribue des prix supplémentaires. Très persuasive Alice !


Ils sont là aussi: Les frères Bogdanov. Invités de marque dont la présence apportera à l'événement une autre dimension.

Et le public nombreux attend avec impatience le résultat des délibérations

Résultat qui sera présenté avec le professionnalisme qui se doit : félicitations aux gagnants, et mots d'encouragement pour les autres, car nombreux sont les textes qui auraient pu être sélectionnés. Beaucoup de textes de qualité ont été présentés, et le choix a été encore plus difficile que l'an dernier.
Quant à Igor et Grichka ? Un look particulier, mais des gens charmants, professionnels et très accessibles.
Pari gagné pour donner de la visibilité à KDP !
Quand à la liste de gagnants, j'ai un peu honte, mais je n'avais pas de quoi noter, et j'ai malheureusement oublié quelques noms.

Que ceux qui savent n'hésitent pas à le partager dans un commentaire.

Et pour finir, parce qu'on en a peu parlé, visite du stand Kobo/Fnac, et rencontre avec Philippe Saimbert et Camille Mofidi, responsable europe de Kobo Writing Life. 
Du nouveau bientôt chez Kobo, avec de l'impression à la demande pour les autoédités... une affaire à suivre
 

A bientôt pour de nouvelles aventures.
Jacques-Line Vandroux

vendredi 13 mars 2015

Salon du livre de Paris 2015 - Speed dating


Comme l’année dernière, les Vandroux se rendront au Salon du Livre qui se tiendra du jeudi 19 au lundi 23 mars (du 20 au 23 pour le public)

Et comme l’année dernière, ils seront très présents sur le stand d’Amazon.

Le thème du stand ? La lecture numérique et l’autoédition.

Vous pourrez nous retrouver aux événements suivants :
  • Table ronde le vendredi 20 mars à 14 h : plusieurs auteurs font face au public et partagent leurs expériences.

  • Interview+dédicace le samedi 21 à 12 h : vous pourrez nous poser toutes les questions que vous souhaitez. Et normalement, à la fin de l’interview, le dernier livre de Jacques (Projet Anastasis, pour ceux qui n’ont vraiment pas suivi !) dédicacé et offert dans sa version papier ! Dans la limite des stocks disponibles bien sûr. (c’est ce qu’on nous a annoncé, j’espère qu’on ne me fera pas mentir)

  • Table ronde le samedi 21 mars à 13 h 30 : plusieurs auteurs font face au public et partagent leurs expériences.  

  • Speed dating le dimanche de 14 h à 17 h 30 :
    Vous êtes auteur et souhaitez bénéficier d’une mise en avant de votre livre sur le site d’Amazon ? Venez participer ! C’est un exercice difficile, car vous aurez très peu de temps pour présenter votre ouvrage.
    Donc mieux vous serez préparé, meilleure sera l’impression que vous donnerez.
    N’oubliez pas de préparer un résumé d’une quinzaine de lignes (qui précisera dans quelles catégories se trouve votre livre), ainsi qu’un extrait de quelques pages qui permettra entre autres au jury de se faire une idée de votre style d’écriture) et d’une courte biographie qui indiquera entre autres vos motivations pour l’écriture)
    Nous aurons la lourde tâche de faire partie du jury et de devoir départager les concurrents.
    Bien sûr, il n’y aura que trois gagnants, et cela créera sans doute quelques frustrations, puisque nombreux sont les projets qui valent la peine d’être mis en avant. Mais n’hésitez pas à essayer !
Venez nous voir !

A très bientôt pour un petit bout d’aventure commune.
Jacques-Line Vandroux

mercredi 4 mars 2015

Projet Anastasis... en anglais - Anastasis Project... in English

Je l’ai déjà annoncé discrètement sur ce blog, mais c’est effectivement officiel.
Our English reading friends might not know it yet, but it is official !

Projet Anastasis va être à son tour traduit en anglais suite à un nouveau contrat signé avec Amazon Publishing.
We have signed a new contract with Amazon Publishing for the translation in English of Anastasis Project.

Le livre devrait être disponible au courant de l’automne.
The book should be available in English by october or November.

Pour que nos amis anglophones puissent eux aussi profiter de nos visites des lieux en images, sans que j’aie à refaire tout le travail, j’ai donc rendu bilingue l’ensemble des billets portant sur la question.
And, to make it possible for our English readers to visit the important spots of the story, I have translated all the posts related to this question.

Mon anglais est sans doute critiquable, et il y a certainement un certain nombre de fautes de-ci de-là... mais, comme dirait un ami italien: 
« Ma, qué, l’importante, c’est dé sé faire comprendre ! Nicht wahr ?»
Of course, my translation is not professionnal and might contain a sgnificant amount of mistakes. But don't worry, you will get the gist.

Vous trouverez donc en version bilingue un petit tour d’horizon des lieux importants de Projet Anastasis.
So, here we are with a little tour at the important spots of the story.
Enjoy !

vendredi 20 février 2015

Projet Anastasis en images : l'île de Malte - The Malta island

Dernier voyage pour les lecteurs de Projet Anastasis : un petit tour à Malte, et plus particulièrement à La Valette. Une vieille ville très intéressante. Dès le premier jour à se promener dans ses rues et ruelles, Jacques avait décrété qu'une partie de son prochain roman se passerait là.
Malte, une toute petite île de méditerranée, mais qui a eu son importance à travers les siècles, et qui est maintenant un petit paradis fiscal pour certaines sociétés.

Last trip for the readers of 'Anastasis Project' : a tour at Malta, and more specifically in Valetta, a very interesting old city with a lot of History. On the first day of our trip there, jacques had made up his mind: a part of his next story would take place there.
Though a quite small island in the mediterraneen sea, it has had some importance in the past, and is now a little tax haven for some companies.

Premier contact avec la ville en arrivant par l'aéroport : le plan des bus. Des circuits compréhensibles seulement par les Maltais, des numéros de bus ne correspondant pas à ceux affichés, bref, seule solution, demander au chauffeur où il va. En tout cas, Jean Legarec a réglé le problème à son arrivée : il a pris un taxi.
When arriving at Malta airport, the first contact you make with the city is the bus map. Very intriguing, with loops understandable only from the locals, displayed bus numbers which do not correspond to the buses... The only solution to find out which bus to take is to ask the driver himself. Anyway, Jean Legarec was quick to solve the problem ! He took a cab !
 
Son hôtel  se situe dans une rue étroite de La Valette, où immeubles en cours de rénovation côtoient des immeubles à l'abandon.
His hotel is located in a narrow street of Valetta, where renewed buildings and abandoned ones are close to each other. 

Et à chaque coin de rue, le bleu de la mer. 
And at each street corner, the blue of the sea.
Dans l'histoire, le séjour maltais se déroule en décembre. Mais dans cette île où il ne pleut que quelques jours par an, dès les beaux jours, il peut faire très chaud. Et lors de notre séjour fin juin, le chapeau était de rigueur pour se protéger des rayons ardents du soleil. D'ailleurs, on peut en acheter partout, et le choix est vaste.
In the book, the story takes place in december, so the temperature in Malta was mild. But in this island where it seldom rains, it can get very very hot. Wearing a hat is than mandatory if you want to avoid a heat stroke. You can find a large choice of hats at each street corner.
Premier soir pour Jean. En attendant son rendez-vous du lendemain matin, en bon français épicurien, il va faire un tour du côté de Marsaxlokk (ça se prononce marsachlok) et de son petit port touristique, pour déguster un bon poisson.
First evening for Jean. As he has to wait for the next day to meet his contact, and as he is a French guy who likes good food, he spends his evening in Marsaxlokk (pronounced Marsashlok) and its little fishing harbor to savour a good fresh fish.
 Quelques vues de La Valette
Some views of Valetta
Mais de l'autre côté du bras de mer, place aux modernisme, à l'urbanisme forcené, aux boîtes de nuits et aux bars pour touristes.
On the other side of the sea inlet, the landscape changes: modern buildings, night clubs and bars for tourists.
Et c'est dans la co-cathédrale Saint-Jean dont on peut admirer ici les dorures que Jean prendra contact avec le groupe de combattants Libyens qui vont l'aider dans sa quête... moyennant finance bien sûr.
Jean will be contacted by the Libyan group in the richly decorated Saint John co-cathedral.

Plus d'image de Malte ici - More pictures of Malta here.

Jacques et moi nous vous remercions de votre visite sur ce blog, en espérant que vous avez apprécié ces images autour de mon roman. 
Jacques and me thank you for your visit on our blog. We hope that you have appreciated these pictures about 'Anastasis Project'

Merci de vôtre fidélité, et j'espère à bientôt pour de nouvelles aventures.
Thanks for your fidelity.

Jacques-Line Vandroux