samedi 18 octobre 2014

Un chapeau à large bord

Aujourd’hui, petit clin d’œil.

Dans Multiplication, le méchant arbore un look très particulier. Il aime se balader avec un chapeau noir à large bord et une écharpe rouge. Un look Aristide Bruant comme sur la photo ci-dessous.

On voit bien là qu’on a affaire à un auteur à l’imagination débordante ! Non, mais franchement ! Qui s’habille comme ça de nos jours ? A l’époque, j’avais essayé de discuter du bien-fondé de ce choix, mais comme c’est l’auteur qui décide, il a bien fallu que je cède !

Eh bien figurez-vous que, l’autre jour, à Grenoble, pourtant la capitale mondiale de la mode 'Quechua' ou 'Au Vieux Campeur', J’EN VOIS UN !!! Un vrai ! avec chapeau et écharpe ! La totale ! 
Je n’en croyais pas mes yeux. 

Et là, Jacques, mea culpa ! Tu avais raison, c’est possible !




image de tourisme tarn (https://www.flickr.com/photos/tourisme-tarn/), CC BY 2.0 https://creativecommons.org/licenses/by/2.0/

À bientôt pour de nouvelles aventures

Jacques-Line Vandroux

samedi 11 octobre 2014

KDP Select or not KDP Select ?


CCO public domain Geralt Pixabay

Un petit sujet de fond aujourd'hui ! Revenons aux fondamentaux !

La question que nous allons examiner aujourd’hui est la suivante : faut-il ou non donner l’exclusivité de ses titres à KDP ? 
Autrement dit : faut-il ou non adhérer au programme KDP Select ?

Une question difficile dont la réponse n’est pas immuable et dépendra du type de livre que vous écrivez, de la date de sortie du livre, de votre notoriété, et de sans doute bien d’autres critères que je n’ai pas encore identifiés.

Petite mise au point avant de commencer, car j’ai vu que de nombreux auteurs faisaient l’amalgame entre ces deux choses :
  • KDP pour Kindle Direct Publishing est la plateforme d’autopublication d’Amazon sur laquelle vous publiez peut-être vos livres.
  • KDP Select est le programme d’exclusivité auquel les auteurs peuvent souscrire pour une durée de trois mois renouvelables.
Attention donc, lorsque vous utilisez ces acronymes, de choisir le bon !

Souscrire au programme KDP Select vous interdit de publier la version numérique de votre livre ailleurs que sur Amazon. Pour la version papier par contre, si vous en avez une, vous faites ce que vous voulez !
Attention, ne souscrivez pas à ce programme tout en publiant ailleurs en vous disant qu’Amazon n’y verra que du feu.  
Des contrôles sont réalisés et les auteurs contrevenants sont rappelés à l’ordre. La sanction finale étant la suppression de votre compte et donc l’impossibilité de publier sur Amazon, ce qui serait quand même dommage.
Je ne sais pas si des auteurs ont déjà subi la punition suprême en France.

Voyons maintenant ce qu’Amazon vous propose en échange de cette exclusivité, car il faut bien une compensation à ce sacrifice non ?

 
5 jours de gratuité.
Tous les trois mois, vous pourrez, mais il n’y a aucune obligation, proposer votre livre gratuitement sur Amazon.

Quel intérêt ? Si la gratuité a pu être intéressante par le passé, elle l’est moins maintenant, mais permet tout de même de regagner quelques places dans le classement. Je m'explique :
Un grand nombre de téléchargements gratuits fera, pendant les jours de gratuité, monter votre livre dans le classement des meilleures ventes de livres GRATUITS. Pour le plus grand désappointement des auteurs, qui souvent pensent que ça n’aura servi à rien, dès que le livre redevient payant, ce classement chute à nouveau, souvent de manière vertigineuse, pour retomber dans le classement des livres payants.  
Un « achat » de livre gratuit ne compte en effet pas comme une vente.

Toutefois, vous aurez peut-être remarqué, que, sur votre liseuse (ou votre PC), lorsque vous vous promenez dans les catégories de livres, ceux-ci sont rangés par popularité et non par classement. Un grand nombre de téléchargements donnera donc à votre livre une grande popularité, et il deviendra visible dans les différentes catégories de livres, incitant peut-être les lecteurs à l’acheter.
L’effet bénéfique de la gratuité est donc seulement indirect, mais n’est pas à négliger et peut générer quelques ventes.

N’ayez pas trop d’illusions toutefois sur ces lecteurs de livres gratuits. Souvent, le livre est « acheté » pour profiter de l’aubaine, puis remisé au fond de sa liseuse pour le jour où, et n’est jamais lu... N’espérez donc pas de nombreux commentaires de lecteurs inconnus suite à des jours de gratuité.

De même, ne croyez pas que si vous proposez un livre gratuit, le lecteur sera moins exigeant, notamment sur le formatage et l’orthographe : vous seriez surpris de lire certains commentaires virulents pour des livres gratuits contenant des fautes ! Un livre gratuit doit avoir la même qualité que les livres payants : pas de fautes, un formatage impeccable.

Par ailleurs, certains lecteurs de gratuits lisent quand même ces livres. Et lisent des livres qu’ils n’auraient pas acheté s’ils avaient dû les payer... tout simplement parce qu’ils n’apprécient pas le type de littérature concernée. Et alors là, l’effet pervers du gratuit vous revient en pleine figure : des commentaires désagréables, parce que le lecteur n’aime pas le genre de littérature que vous écrivez.

Bref, vous l’aurez compris, il y a à prendre et à laisser dans le gratuit, toujours est-il qu’avec KDP Select, vous pourrez proposer votre livre gratuitement durant 5 jours, et ce renouvelable tous les 3 mois.

 
Kindle Countdown Deal
Autre possibilité avec KDP Select : pouvoir faire des promotions sur vos livres, qui soient rendues visibles directement sur le site d’Amazon.
Cette possibilité est réduite pour le moment aux plateformes américaines et anglaises, et peut donc être parfaite si vous voulez lancer un livre en anglais.
Vous pourrez lire à ce sujet deux articles que j’ai écrits précédemment dans ce blog :



KOLL
KOLL pour Kindle Online Lending Library, c’est à dire la librairie en ligne Kindle, qui permet à tous les lecteurs ayant le statut Amazon Premium (un abonnement annuel qui permet, entre autres, des frais et des délais de livraison réduits) d’emprunter gratuitement un livre chaque mois.
Pour chacun de ces emprunts, l’auteur perçoit une rétribution. Cette rétribution, variable chaque mois, mais de l’ordre de 1.5 euro ne dépend pas du livre, si bien qu’un livre vendu à 99 centimes rapportera plus en étant emprunté qu'en étant vendu. Par contre, si vous vendez vos livres à 5 euros, un emprunt vous rapportera moins qu’une vente.
Par ailleurs, et c’est là le plus intéressant, chaque emprunt compte comme une vente pour le classement de votre livre. Ainsi, entre deux livres au succès identique, celui qui pourra être emprunté montera plus haut dans le classement des ventes... et finira par avoir plus de succès.

 
KU
KU pour Kindle Unlimited, qui permet aux lecteurs, moyennant un abonnement mensuel, de lire à volonté les livres éligibles à KU, et ce, jusqu’à dix livres en même temps. Ce système a été lancé aux États-Unis, puis, plus récemment sur les plateformes anglaises et allemandes et sans doute un jour en France.

Chaque livre téléchargé et lu à plus de 10 % rapporte à l’auteur le même montant qu’un emprunt sur KOLL, et compte aussi comme une vente.
Encore un moyen de faire la différence avec d’autres ouvrages que le vôtre au succès équivalent.

 
Voilà, je pense avoir fait le tour des avantages de KDP Select, et je n’ai toujours pas répondu à la question initiale. Et en fait, je pense qu’il n’y a pas de réponse figée :
  • Si vous estimez que votre livre doit pouvoir être disponible partout, quelle que soit la plateforme, la réponse est bien évidemment : NON, pas d’exclusivité ! Assurez-vous dans ce cas d’avoir d’autres moyens pour rendre vos livres visibles que ceux offerts par KDP Select.


  • Si vous avez toujours bien vendu, voire mieux vendu ailleurs que sur KDP, la réponse est NON aussi. Il s’agit cependant d’une minorité d’auteurs. Amazon restant, et de loin, la plateforme sur laquelle les auteurs indépendants vendent le mieux !

  • Si vous débutez, que vous ne connaissez personne et que vous n’avez aucun réseau, là, je dirais OUI, sans hésiter, avec pourquoi pas quelques jours de gratuité pour tenter de lancer votre livre.

  • Vous vous dites que de toute façon Amazon vous offre des opportunités que vous n’aurez pas ailleurs, et vous n’avez pas envie de vous compliquer la vie en multipliant les plateformes de publication. Alors, OUI, évidemment, exclusivité ! 

  • Si vous lancez un nouveau titre après d’autres qui ont pas mal marché, et voulez le voir monter dans le top 100, OUI aussi, car les locations feront sans nul doute une différence importante dans le classement, vous permettant de monter plus vite, plus haut, et plus longtemps. Et rien ne vous empêche, une fois le succès passé, après 3 , 6 , 9... mois d’aller publier ailleurs également

Et enfin... pourquoi ne pas avoir à la fois des titres en exclusivité et d’autres sur les autres plateformes, quitte à les intervertir de temps à autre pour profiter, à tour de rôle pour chaque titre, des avantages KDP Select. Au moment d’une offre promotionnelle par exemple.

Voilà, comme vous le voyez, pas de réponse figée. Faites comme nous vos propres expériences et n’hésitez pas à nous en faire profiter !

A bientôt pour de nouvelles aventures
Jacques-Line Vandroux

samedi 4 octobre 2014

500 Grimpeurs et plus...

Vue depuis la Croix de Belledonne, sommet du massif du même nom

Et voilà, un peu plus d’un an après sa parution, notre guide pour les auteurs indépendants débutants « Grimpez vers le top 100 » vient de passer les 500 lecteurs !

500 écrivains en puissance qui ont à cœur de partager leurs écrits.
Certes, par rapport aux chiffres des romans de Jacques, ce n’est pas énorme, mais pour un livre dont la seule promotion est ce blog relayé sur Facebook, c’est vraiment très bien.

500 grimpeurs qui prennent conscience qu’être un auteur indépendant, ce n’est pas toujours facile. Comme en montagne, les obstacles sont nombreux et forcent parfois le randonneur à faire une pause, ou à redescendre. Mais le grimpeur bien entraîné, ayant prévu la bonne logistique, la bonne météo, et qui aura visé un sommet dans ses capacités pourra finalement l’atteindre... 
Un peu comme les Vandroux sur la photo ci-dessus : le top de notre carrière de marcheurs, 2000 mètres de dénivelée... et la joie d’avoir réussi. (Je précise tout de même que c’était il y a de nombreuses années).

500 auteurs-lecteurs et 45 commentaires, ce qui est une proportion énorme de la part de lecteurs inconnus. Des lecteurs qui n’hésitent pas à m’écrire pour avoir des précisions. C’est valorisant, mais parfois chronophage... et je dois les décevoir parfois, car leurs questions sont tellement ciblées que je n'ai pas les réponses.

Pourtant, je me pose des questions sur l'avenir de ce livre.

En un an, beaucoup de choses ont évolué pour les auteurs indépendants. J'ai ms à jour ce qui était devenu faux, mais malgré tout, certains passages du livre ne sont plus d’actualité. 
Pour bien faire, il faudrait que je fasse une mise à jour au moins tous les 6 mois. Que je le complète avec le contenu de ce blog, et avec d’autres informations passionnantes...
Bref, que j’y consacre du temps.
Et du temps, j’en ai moins qu’avant...
Sans compter que ce type de projet ne me motive pas beaucoup (oui, c’est mal, je sais).

Je préfère me consacrer à des choses nouvelles telles que :
  • Lire et commenter sur Amazon des auteurs indépendants de mon choix (souvent sans même un petit VU de remerciement :))
  • Envoyer aux auteurs que j’ai lus, la liste des coquilles dénichées dans leurs livres, ce qui me permet souvent de sympathiques rencontres.
  • Écrire des billets instructifs et désopilants pour ce blog
  • Traînasser des heures durant sur Facebook pour liker des tas de trucs : les derniers posts de nos amis Facebook, des images de petits chats, de petits chiens ou de bébés..., à l'occasion des articles fort intéressants sur l'édition et même, répondre à des questions sur l'édition... ou en poser
  • Répondre à des lecteurs de « Grimpez vers le top 100 » qui me font savoir qu’ils ont trouvé mon livre utile, et en profitent pour me poser des dizaines de questions complémentaires (les petits malins !)
  • À l’occasion, écrire un billet sur un livre lu (mais là, c’est rarissime)
  • Et bien sûr, le plus important, accompagner Jacques dans ses projets littéraires
Par ailleurs, des auteurs m’ont envoyé leur livre pour me demander mon avis. Au début, je me suis prêtée au jeu, mais le nombre de demandes a augmenté de manière trop conséquente (n’imaginez pas une brouette de bouquins par jour, mais rien qu’un livre par semaine, parfois deux, c’est bien plus que ce que je peux absorber), et dorénavant je refuse gentiment ce genre de proposition.

Bref, tout ça pour dire que je me pose des questions sur l’avenir de ce livre
En guise de pis-aller pour les mises à jour, j’ai rajouté, à la fin de l'ouvrage, un petit chapitre invitant le lecteur à venir continuer de s’instruire sur ce blog, mais est-ce que ça va suffire longtemps ? Le lecteur ne se sentira-t-il pas berné ?
Pour l'instant, cela semble convenir... mais pour combien de temps ?


À bientôt pour de nouvelles aventures !

Jacques-Line Vandroux

samedi 27 septembre 2014

Au Coeur du Solstice sur Kobo, Fnac, Google, Itunes... : offre promotionnelle

Voilà un an maintenant que Syllabaire Editions a fermé ses portes aux auteurs de fiction, et que nous sommes redevenus maîtres de notre destin. 

Nous en avons donc profité pour tester l’option d’exclusivité sur Amazon KDP Select, et les avantages proposés aux auteurs qui choisissent cette option. Des avantages très intéressants pour peu que votre livre soit bien visible.

Après une année de ce régime, et à quelques semaines de la sortie de « Projet Anastasis » qui sera lui aussi proposé en exclusivité sur Amazon dans un premier temps, c’est le moment d’élargir la diffusion de ce livre.


Depuis le 22 septembre, il est désormais disponible :
sur Kobo
sur le site de la Fnac
sur Google Play
 
Il sera par ailleurs disponible sur Smashwords et donc dans la boutique d’iTunes à partir du 20 décembre. Cette mise à disposition sur Smashwords n’est pas immédiate, car la version du livre sera un peu différente (une exigence Smashwords), et cela représente un peu de travail...
D’ici là, il est néanmoins disponible en précommande dans ces boutiques.
Boutique Smashwords
Boutique iTunes 


En contrepartie, c’est « Multiplication » qui va être proposé avec l’option KDP Select sous peu, et que j’ai dépublié des autres librairies. 

L’avantage d’être indépendant, c’est qu’on peut faire les essais que l’on veut. Nous verrons si ces changements ont un effet sur nos ventes.


Et, pour fêter cette bonne nouvelle, ce livre sera proposé 
le 1er octobre,
à 0.99 euro au lieu de 3.99 euros 
en tant qu’Offre du jour sur Kobo et Fnac

et pour que la fête soit complète, si tout se passe bien, vous le trouverez au même prix 
sur Google Play et sur Amazon.

N’hésitez pas à profiter de cette offre et à en faire profiter vos proches !

A bientôt pour de nouvelles aventures
Jacques-Line Vandroux

samedi 20 septembre 2014

Interviews et chroniques de l'été

Licence CC0 Public domain Mandy Pixabay

Après ces longues semaines de fermeture estivale de blog, qui n'ont pas vraiment correspondu à mes vacances qui furent beaucoup plus courtes, il est temps de relayer les différents articles et interview glanés sur différents blogs.

Interview
Vous trouverez tout d'abord une interview de Jacques sur un blog tout récent dédié aux techniques d'écriture et lancé par Emmanuel Soulard. N'hésitez pas à aller y faire un tour!

Chronique
Une chronique sur le site lenondupe-erre.fr  dont je cite ici l'avis du lecteur
L'auteur nous plonge d'emblée dans le feu de l'action et nous en fait sortir qu'à la dernière page. C'est rythmé,avec plein de rebondissements, sans temps mort bien qu'il y en ait beaucoup... des morts !!!
L'Histoire est quelque peu abracadantesque mais les voies du seigneur du mal sont impénétrables, celles de ses suppôt encore moins. Heureusement les bonnes fées sont là pour assister notre héros à récupérer ses enfants et les préserver d'un horrible sacrifice. de multiples personnages viennent à son secours avec autant d'histoires.
J'ai passé un bon moment même si parfois c'est un peu long.
Encore un livre et son auteur découverts grâce à ma liseuse numérique (décidément, je prends goût à ce petit appareil malgré mon amour du livre papier ; outre son côté pratique, il me permet de belles découvertes !). Ce polar réunit tout ce que j'aime : du suspens, un brin de paranormal (savamment dosé !), des personnages attachants, une écriture fluide et agréable. Et cerise sur le gâteau pour moi, l'histoire se déroule à Grenoble et ses environs (des lieux qui sont partie prenante de l'intrigue et que l'auteur connaît et décrit parfaitement). Bref, je n'ai pas aimé, j'ai adoré ! À tel point qu'après la version numérique, j'ai même acheté la version papier pour pouvoir le faire lire autour de moi ☺